France2.fr

Non élucidé

Affaire Jacques Heusèle

Non élucidé - Affaire Jacques Heusèle

Résumé

En novembre 2008, Jacques Heusèle, un assureur d'Arras de 59 ans, disparait. Deux mois plus tard, son cadavre est repêché dans une rivière belge. Depuis 2010, une information pour chantage, vol, assassinat est ouverte par le parquet de Béthune. Mais, pour l'instant, le mystère reste entier.

Autres

  • Arnaud Poivre d'Arvor / Présentateur
  • Jean-Marc Bloch / Présentateur
  • disqus_PI9hd4RweJ - 20/07/2014 - 22:05

    Suite à l'émission de ce soir concernant l'affaire Picard-Creton, j'ai été surprise d'entendre que le "commissaire" que l'on voit sur la photo avec votre journaliste indique que la pratique "normale", lors d'un décès d'un fonctionnaire, de la marine en l'occurrence, est que l'on enlève aussitôt tout ce qui appartenait à l'intéressé ou qui était dans son entourage du bureau du décédé. Il me semble que dans le cas présent il ne s'agissait pas d'une "normalité". Dans ce type d'affaire n'aurait-il pas été plus judicieux de placer des scellés? Je trouve cet argument très surprenant venant d'une autorité judiciaire! J'espère que l'on trouvera un jour le mystère et je compatis avec ces familles en souffrance.

  • disqus_03jBj9SaQB - 17/07/2014 - 21:19

    Affaire Paquita Parra Ce qui est vraiment curieux c est cette histoire de pare brise enlevé Meme s'il est facile d'enlever ce type de pare-brise à l'époque cela ne révèle pas que celui ou celle qui a fait cela s y connait bien en mécanique ou a un travail en rapport avec les voitures ?

  • disqus_VdsySCkU9c - 07/07/2014 - 15:48

    Affaire Christian MARECHAL. Pour moi, l'assassin est gaucher et a agi par derrière. La victime, de forte corpulence ne pouvait pas être ceinturée facilement, d'où les 10 ou 11 blessures coté gauche. Il n'y a pas de traces de ripage de corps ni traces de pied au sol dans le couloir, donc la victime était en marche arrière accroupie, elle poussait son agresseur. L'agresseur n'est pas une fillette pour pouvoir tenir un homme de + de 100Kgs. La technique d'attaque postérieure avec poignard, si elle n'est pas innée a pu s'apprendre à l'armée ou en techniques de combat dans le civil. Le sang dans l'entrée laisse penser que la porte était ouverte avant la fuite du meurtrier, d'où la possibilité d'un complice (actif ou passif). Le corps, dans l'entrée, face contre terre au vu des traces au sol pouvait gêner la fermeture de la porte.

  • disqus_xg7fmnbfom - 06/07/2014 - 23:32

    J'ai regardé l'émission, toujours aussi prenante, concernant l'affaire Christian Marechal. Tout d'abord une pensée pour sa famille puis une interrogation non précisée durant le reportage : l'agresseur n'est il pas gaucher? car certaines précisions pourraient le faire l'envisager.

  • disqus_Y6JqrVqbxN - 19/02/2014 - 10:39

    Dupont de Ligonnès: encore une très bonne émission cette semaine. Mention spéciale à JM Bloch, vraiment excellent.

  • disqus_Y6JqrVqbxN - 05/02/2014 - 13:48

    Affaire Heusèle. Courage à la famille (sa femme et ses fils restent très dignes) et aux amis qui, en plus d'avoir perdu un être cher, ont appris que le disparu était aussi pour eux un parfait inconnu, voire pire...Très bon reportage qui a su ne pas tomber dans les pièges inhérents à un environnement si glauque.

  • disqus_wYmS32dU9N - 03/02/2014 - 00:17

    Je pense que son frère était impliqué dans tout ça Son frère se retrouve à pratiquer du SM car il aime ça et y participe avec des amis Mais en plus des pratiques SM son frère découvre un "réseau" de pédophilie avec des gens hauts placés qui y participent C est l engrenage on le fait chanter si il ne veut pas avoir de problème il doit payer Il fait appel à son frère en cachette sans que les maîtres chanteurs ne le sache et Jacques il ne doit rien dire à personne même pas à sa famille sinon son frère peut se faire tuer Il utilise sa société pour détourner de l argent et payer les maîtres chanteurs Ensuite il décide de s infiltrer dans ce réseau et même de participer à la politique pour en savoir plus sur ces gens et note tout sur un carnet des choses qu ils voient c est pour cela qu il y a des points d interrogations à côté de certains prénoms ou autre car il croit peut être reconnaître des gens ou des choses... (Christian? Est ce que son frère est la par exemple, 14ans? Il voit une jeune fille il se demande si elle est pas trop jeune... Députés? Il croit reconnaître un député... ) Il est peut être juste spectateur et il prend note de tout pour peut être mener sa propre enquête et dénoncer ce réseau et sauver son frère.... Mais il a pas le temps de finir il est découvert et il est tué

  • lopez_juan - 02/02/2014 - 23:27

    Magnifique encore "non elucidé" sur la double vie de ce notable d'Arràs,et la detresse de ses proches, colegues...

  • disqus_Y6JqrVqbxN - 02/02/2014 - 10:02

    Affaire Villemin: dans un contexte "familial" fondé sur des secrets et des jalousies, une enquête bâclée, un jeune juge en quête de notoriété, des avocats politisés en quête de publicité, des experts qui passent leur temps à se contredire, les délires d'une romancière complètement larguée, des journalistes à l'affut trop heureux d'avoir un os à ronger (et oui, il faut que vous fassiez aussi votre autocritique y compris vous qui apparaissez dans ce reportage)...voilà comment on foire une affaire de A à Z.

  • disqus_HDYyRjsmhv - 29/01/2014 - 00:50

    J'étais une ado en 1984, mais cette histoire m'a beaucoup touchée à l'époque, et encore aujourd'hui, tout comme le couple solide de Jean-Marie et Christine. Je leur fais pleins de bisous pleins d'amour ! Comme à leurs enfants. C'est beau un tel amour qui résiste à tout cela. Et si triste cet enfant "sacrifié". Il restera à jamais dans nos mémoires collectives, un ange. Un ange qui n'a rien demandé. J'espère vraiment qu'un jour quelqu'un dévoilera le fin mot de l'histoire, pour que ses parents soient apaisés, enfin. Et aussi pour toutes les personnes qui sont mêlées de prés ou de loin à cette triste histoire, afin que les suspicions tombent et que la vie reprends ses droits. Et pour que jamais cela ne se reproduise.

  • wanwanniwan - 28/01/2014 - 00:52

    lol

  • christian62 - 26/01/2014 - 23:47

    L'affaire Grégory Villemin J'ai regardé ce soir le reportage "Non élucidé" consacré à l'affaire Grégory Villemin Je m'interroge et au travers d'une intime conviction: en début de reportage apparaissent 2 photos de Grégory, l'une en couleur: photo de classe, l'autre en noir et blanc montrant la découverte du corps sans vie de Grégory. Sait-on qui était derrière l'objectif et qui a pris cette dernière photo, prise si rapidement faite et aussi vite divulguée dans la presse ? Ah ! Et si l'ADN découverte en 2013 sur des vêtements de Grégory était comparée à celle du ou de la photographe......Je serais très intéressé d'en savoir davantage. Cela à première vue parait invraisemblable, mais il y a eu dans cette affaire non élucidée tellement d'erreurs manifestes et de négligence, que pourquoi pas... Vif soutien aux époux Villemin

  • sodeb - 22/01/2014 - 13:03

    L'émission fait référence à plusieurs décès de jeunes gens dans des circonstances similaires en France. Le 12 février 2013, à Louvain La Neuve, Belgique, cité universitaire, une même tragédie s'est déroulée: Nicolas Robin, jeune étudiant, s'est noyé au sortir d'une soirée arrosée. L'enquête a conclu à un malencontreux accident.

  • disqus_NPvzooIPW5 - 20/01/2014 - 00:08

    Le reportage de ce soir sur Stéphane Kameugne m'a beaucoup touché, j'espère que sa famille arrivera un jour à faire éclater la vérité car il est vrai que parfois, certaines affaires sont trop vite classées sans suite. Toutes mes condoléances pour ses proches

  • feagamb - 19/01/2014 - 23:40

    bonsoir,je viens de regarder l'émission non élucidé,en apprenant tous les décès aux quatre coins de France,il me vient une idée,c'est toujours en discothèque ou un lien avec de la musique que des jeunes se retrouvent noyés,quand j'étais jeune ,j'ai participé à bon nombre de conférence,et j'en déduit la possibilité de faire passé des messages subliminaux que le cerveau enregistre,peut-être plus quand la personne est ivre ou drogué,il faudrait savoir si une même musique et diffusée dans ces soirées,et ce qu'elle renferme.le plus souvent cela peut-être de la haine raciale,voire suicide ou meurtre.( pour écouter si il y a ces messages,il faut passer la bande son à l'envers,ce type de message et souvent utilisé par des sectes satanique)

  • valentin35 - 05/01/2014 - 23:58

    La traque sans fin du tueur de CHEVALINE. Les récents évènements du meurtre de Nicole TOURNIER, gérante du camping de LATHUILE et les circonstances de l'exécution du touriste belge Xavier BALIGANT sur l'aire de repos de l'A31troublent l'ordre convenu des magistrats et enquêteurs restés fixés sur la piste d'un règlement de compte lié à conflit familial. L'évidence du traitement des commissions rogatoires internationales apportent le témoignage de proches qui viennent mettre à mal cette hypothèse et l'enquête marque le pas. Il faut revenir à des considérations pragmatiques et notamment la diversité des armes utilisées. Des armes de collection et un fusil de chasse mais ce qui interpelle le plus c'est la détermination froide du tueur. On peut dire "le tueur" puisque la présence d'un second individu à LATHUILE fait plutôt penser à un personnage passif contrairement à un véritable complice. On dirait même que l'assassin exerce un ascendant sur ce second personnage, un peu comme un père et son fils. Il faut donc espérer que la chance qui a profité à ce tueur tourne au profit des enquêteur et qu'un incident viennent mettre un terme à cette série. Plutôt que d'attendre le prochain crime, il serait peut être opportun de s'intéresser à l'actualité criminelle dans le genre. Ce qui est le cas à l'autre bout de la france, en bretagne où un tueur en série de touristes a été désigné par un policier mais jamais inquiété par la justice française. En effet, près de Dinan, à LANVALLAY deux jeunes touristes anglais Paul BELLION et Lorraine GLASBY ont été assassinés en milieu rural dans des circonstances strictement identiques à la tuerie de CHEVALINE, dans le même secteur un couple de jeunes mariés belges les VAN HERPEN ont eux aussi été exécutés gratuitement. L'ombre d'un tueur en série se profile donc et un policier va se mettre sur la trace de cet assassin et son travail va finir par payer mais des magistrats peu scrupuleux vont classer l'affaire. Le flic s'entête et multiplie les interventions à tel point que son enquête est souvent comparée à celles du gendarme LAMBERT sur la trace d'Emile LOUIS ou de Jean-François ABGRALL à la recherche de Francis HEAULME. Mais en france, on ne croit pas beaucoup aux tueurs en série, on laisse ça aux américains même si quelques FOURNIRET viennent contredire ce déni. Le procureur de Dinan fait même une conférence de presse pour démentir les preuves du policier et son client poursuit son chemin criminel pour rentrer à ARLON en belgique où il finit enfin par tomber dans les mailles du filet de la justice. Une triple tentative d'assassinat avec la même arme que sur le meurtre de Nicole TOURNIER à LATHUILE car ce mode opératoire lors des cambriolages c'est sa signature. Il tire aussi à travers une fenêtre et blesse trois personnes et son arme ne sera jamais retrouvée. La cour d'assise d'Arlon le condamne à 10 ans de réclusion pour l'ensemble de son oeuvre et les journalistes belges de L'AVENIR font le rapprochement avec tous les meurtres dont il est suspecté et en dressent la liste. On pense donc en avoir terminé avec ce criminel mais c'est sans calculer sur sa faculté à rebondir. A la plus grande stupeur des observateurs, il obtient en 2011 une remise en liberté conditionnelle avec injonction de rester en France et de ne plus revenir en Belgique. Il quitte donc Arlon pour venir s'installer dans l'est de la france où il retrouve son fils lui aussi déjà condamné en imitant son triste géniteur. Evidemment, il ne fait l'objet d'aucun contrôle judiciaire s'agissant d'une condamnation belge. C'est bien connu la justice européenne fonctionne à merveille pour infractions routières mais pour l'entraide dans la lutte contre le crime c'est une autre histoire... Alors M.H. se promène tranquillement dans l'est de la france sans être inquiété, oui il possède des armes de collection et a déjà été arrêté plusieurs fois en Belgique pour ce motif, oui il utilise un fusil de chasse lors des cambriolage et s'en sert le cas échéant comme à ARLON en 2006 et oui il est légitimement suspecté du meurtre de touristes britanniques et belge en bretagne mais visiblement cela n'interpelle pas la curiosité des magistrats de CHAMBERY ou NANCY. Attendons tranquillement le prochain crime avec l'espoir d'un faux pas du tueur ou de son apprenti. Alors nous aurons droit à tous les commentaires éculés du style: "On s'en doutait, on le savait, il aurait du faire l'objet d'un suivi, etc..." . Ca nous donnera l'occasion de faire un nouvel épisode de "non élucidé" sans certitude que ce cela soit du goût des victimes lorsqu'elles découvriront qu'on aurait pu mettre un terme à cette traque sans fin du tueur de chevaline. Le scénario de l'affaire Guy GEORGES n'aurait donc pas servi de leçon...

Dimanche 2 Février 22h25
Magazine Durée : 1h28min Déconseillé aux moins de 10 ans / 16:9 / stereo

Nous suivre

Publicité