France2.fr

Présidentielle 2017, 15 minutes pour convaincre

Présidentielle 2017, 15 minutes pour convaincre

Résumé

Le dimanche 23 avril, les Français sont invités à se rendre aux urnes pour élire le prochain président de la République. A quelques jours de ce premier tour, la rédaction de France Télévisions propose une soirée spéciale.

Autres

  • David Pujadas / Présentateur
  • Léa Salamé / Présentateur
  • john_evert - 25/04/2017 - 21:39

    WP, NYT, BBC, Le Monde, TF1, France Info etc = disinformation gauchiste. Ce n'est pas un complot mais plutot une caste religieuse. Ceci peut sembler crude, mais la verite l'est bien souvent. Vous ne m'avez donnez ZERO contre-arguments et ZERO faits. C'est sans doute une question de IQ. Le niveau universitaire a bien baisse..

  • john_evert - 25/04/2017 - 21:25

    l'anticipation Macron enleve des incertitudes concernant L'EU, certes. Rester sur le Titanic semble d'etre bien plus comfortable que de passer aux canot de sauvetage..

  • disqus_R2n5YoIML2 - 24/04/2017 - 20:00

    Eh bien vous auriez dû vous rendre compte que la bourse a été à la hausse aujourd'hui ... et ce, pas gràce au résultat de Marine Lepen

  • disqus_R2n5YoIML2 - 24/04/2017 - 19:51

    C'était ironique...

  • sbirotalain - 24/04/2017 - 16:35

    Je ne suis pas certain que les commentateurs de TV aimeraient que leurs énormes salaires soient mis en ligne!!! Ils sont mieux payés que les Ministres !!

  • lalibellulebleue - 23/04/2017 - 21:38

    Interrompre le débat et empêcher les participants d'aller au bout de leurs raisonnements pour montrer les images d'un candidat qui fait coucou par la vitre de sa voiture, qui arrive au restau ou de la mère d'une autre qui danse c'est franchement navrant. On connaissait le degré zéro du journalisme mais il est inutile de continuer à creuser, vous ne trouverez pas de pétrole

  • trillsam - 23/04/2017 - 21:33

    Les %age sont donnés oralement, mais ceux ecrits sur l'écran sont encore ceux d'il y a 2 heures ! Bonjour la qualité du service public !

  • john_evert - 23/04/2017 - 21:01

    Sans doute Vous assumez trop. Le cercle universitaire est le plus endoctrine avec des pensees gauchistes Le dynamique est pareil partout a l'occident..

  • john_evert - 23/04/2017 - 20:56

    Ce n'est pas une question de nationalité. Marine LP et Geert Wilders proposent la democratie directe style Suisse..

  • john_evert - 23/04/2017 - 20:54

    Soyez bien informe: Natacha Polony , vaut le € 5 par mois. FT = MSM , je ne regarde que les analyses boursieres.

  • disqus_R2n5YoIML2 - 23/04/2017 - 17:03

    C'est une pratique assez courante :( et tout-à-fait légale. Cela permet à ceux qui ont les moyens de s'offrir quelques "Picasso" et qui ne veulent pas que leurs héritiers paient des frais de succession de leur léguer des fortunes...

  • disqus_8czNcZs5jh - 23/04/2017 - 16:40

    Je n'étais pas au courant pour la succession des oeuvres d'art. C'est effectivement assez injuste, d'autant que les oeuvre d'art voyagent assez facilement, pratique pour sortir de l'argent du pays...

  • disqus_R2n5YoIML2 - 23/04/2017 - 16:36

    La succession d'oeuvres d'art quant à elle n'est pas du tout imposée, c'est une forme d'évasion fiscale selon moi. Oui, 90% c'est ridicule et provoquerait une exode, Il serait plus judicieux d'accorder des abattements d'impôts à ceux qui investissent dans des créations de nouvelles entreprises afin de créer de l'emploi, dans la formation des chômeurs, dans la recherche (à condition qu'il n'y ait pas de conflits d'intérêts bien sûr) et même pourquoi pas dans des bourses d'études, etc.

  • disqus_8czNcZs5jh - 23/04/2017 - 16:18

    C'est amusant, je pensais justement à la fiscalité des oeuvres d'art en écrivant mon post précédent. Cette niche fiscale totalement injuste. Mis à part la complexité d'évaluation, il est anormal que l'art soit autant subventionné, surtout qu'il n'a que très peu de valeur ajoutée. Les droits de succession est à mon avis une question très complexe: augmenter les droits de succession permet une meilleure redistribution du capital, mais d'un autre coté, imposer la transmission d'une entreprise familiale n'est pas forcément une bonne chose pour la gestion responsable de celle-ci. Concernant, je trouve également que le système d'imposition "90% pour les hauts revenus" assez stupide car confiscatoire. Pour quelqu'un qui fait l'apologie de la liberté c'est assez contradictoire: on a pas le droit de gagner plus qu'un certain seuil (il envisageait au départ 100%). Et effectivement, à mon avis il vaut mieux nettoyer et réformer pour combler les faiblesses que tout reprendre de 0, pour un resultat qui pourra ne pas être meilleur au final.

  • disqus_R2n5YoIML2 - 23/04/2017 - 16:02

    La majorité est aussi victime de - L'Europe, mère de tous les maux. Merci la propagande... Et hélas, l'individualisme est là, bien ancré un peu partout... On n'avance vraiment pas dans le bon sens. On s'éloigne de plus en plus de l'image du pays des droits de l'homme . Vous avez raison, dans un monde qui va devenir de plus en plus robotisé, la taxe sur les robots n'est pas un choix judicieux, cela freinerait l'investissement dans le développement. Ce qui est paradoxal car il dit vouloir préparer la France à la transition robotique... Je ne vois pas en quoi la fusion entre la taxe foncière et l'ISF favoriserait les banques, mais je ne trouve pas que ce soit judicieux quoi qu'il en soit. Je pense qu'il faudrait faire quelque chose du côté des investissements dans les oeuvres d'arts et revoir toutes les lois sur les successions qui me paraissent souvent absurdes, voire injustes quelquefois. Oui, j'ai quelque craintes aussi concernant Mélenchon - passer à la sixième république... beaucoup de travail qui va mobiliser beaucoup de monde, au lieu de se concentrer sur les urgences et des projets de développement à long terme... Et cette histoire d'impôt universel ne me plaît absolument pas.

  • disqus_8czNcZs5jh - 23/04/2017 - 15:18

    :( Je pense qu'il serait possible d'envisager de nombreux systèmes de société différents, cependant la dure conséquence de votre dernière phrase est à mon avis que l'offre politique s'est ainsi concrétisée pratiquement intégralement par des offres "individualistes", que ce soit assumé ou "au nom du peuple". (je mettrais à part Jean Lassalle, Hamon et Macron, et surement un ou deux petits candidats que j'oublie mais la majorité sont anti-Europe) La taxe robots de Hamon montre qu'il n'est pas encore prêt à gouverner ^^ cependant j'apprécie que son programme ne tape pas trop sur les "riches", et d'autres mesures telles que la fusion de la taxe foncière et l'ISF, en appliquant les deux sur le capital net. Ca avantage ceux qui prennent des risques, bien que ce soit un semi-cadeau fiscal pour les banques ou le secteur de l'immobilier. Et mis à part sur l'écologie, s'il venait à ce que Mélenchon arrive au deuxième tour de la présidentielle, j'espère qu'il pèsera bien le pour et le contre avant de s'engager sur une voie.

  • disqus_R2n5YoIML2 - 23/04/2017 - 13:36

    Oui, personnellement, ces élections quelles que soient leurs résultats ne m'affecteraient pas, mais je pense au bien commun. Malheureusement, de nombreux, très nombreux électeurs ne semblent pas faire comme nous. L'éducation et l'intelligence - triste constat - ne sont pas une règle générale.

  • disqus_R2n5YoIML2 - 23/04/2017 - 13:23

    En effet. Selon moi, la répression abusive ne sert absolument à rien, il faut traiter les problèmes à la source. Peut-être que Macron réussira de cette façon, s'il et élu. Il existe toujours une certaine part d'incertitude. Je trouvais Sarkozy trop agité à mon goût, et je ne pense pas qu'il possédait le contrôle de soi nécessaire à la fonction. J'aimerais voir à la tête de la France, un homme dynamique, intelligent, altruiste, et digne - mais bien sûr, je suis une idéaliste.

  • disqus_R2n5YoIML2 - 23/04/2017 - 12:45

    Je pensais à ses hésitations lors des questions fermées

  • disqus_8czNcZs5jh - 23/04/2017 - 12:43

    Je suppose que vous faisiez référence à un passage en particulier, d'où ma question :) Après l'interprétation et l'attribution d'un contexte est libre.

  • disqus_8czNcZs5jh - 23/04/2017 - 12:38

    Je ne doute pas que nous ayons beaucoup plus de points d'accord que de désaccord, dans la mesure où on cherche l'intérêt général en s'appuyant sur le bon sens :) après personne ne détient la vérité, comme pour un jugement, plus on a d'éléments (factuels, vérifiés), plus on peut s'orienter vers la bonne décision ou dans la bonne direction. Il est clair que Macron va devoir composer avec des gens de tous bords s'il est élu, ça ne fait aucun doute (comme les autres d'ailleurs). Là où je pense qu'il peut s'en sortir mieux que n'importe quel autre candidat, c'est qu'il lui suffit de diviser ses "lois" en deux: celles dont l'orientation est en général plutôt "droite", et celles dont l'orientation est en général plutôt "gauche" (et les autres, mais celles ci n'auront aucun soucis). En s'appuyant sur ses soutiens + le "camp" intéressé, il ne devrait pas voir trop de soucis à faire avancer les choses. Valls est beaucoup plus autoritaire, beaucoup plus orienté "sécurité/repression" et moins dans le dialogue ou l'éducation, c'est un de ses gros défauts. Sarkozy a pallié à ça avec des réseaux d'influence très importants, Valls en a à mon avis beaucoup moins.

  • disqus_R2n5YoIML2 - 23/04/2017 - 11:48

    Nous sommes d'accord sur beaucoup de points. Je ne condamne pas Macron, comme je vous l'ai dit. Il a de bonnes choses, il n'a pas utilisé les deniers des contribuables, mais il va devoir composer avec de drôles d'oiseaux s'il est élu, et là je ne suis toujours pas convaincue que c'est possible, en dépit de votre analyse très intéressante du sujet. J'ai tendance à penser "Chassez le naturel, il revient au galop". Et puis, je suis allergique à Valls... c'est épidermique.

  • disqus_R2n5YoIML2 - 23/04/2017 - 11:24

    Je pense que le plus simple serait que vous la regardiez vous-même, je ne voudrais pas déformer, vous comprenez? Cela dit, merci pour votre échange courtois :) - Je trouve que l'écoute et l'échange d'idées constructif devient difficile dans ce pays.

  • disqus_8czNcZs5jh - 23/04/2017 - 11:19

    C'est juste cette notion d'héritier qui m'agace ^^ on l'entend depuis des mois, et a très peu d'intérêt car je ne pense pas que Macron ait été influencé en quoi que ce soit par Hollande, dans la mesure où ils sont très différents et que c'est une des raisons pour laquelle Macron est parti (en plus de la création de son mouvement, mais une bonne entente aurait évité l'aventure dans laquelle il s'est lancé à mon avis). Pour la mobilité bancaire, il fallait jusqu'à maintenant s'occuper de (presque) tout: ouverture du compte, fermeture de l'autre, transferts, et transfert des prélèvements. Maintenant la nouvelle banque a mandat pour s'occuper de tout, via un "numéro de portabilité". Ca simplifie énormément la vie, évite les frais cachés de fermeture etc... Au départ la loi Macron incluait les taxis, ça aurait été bien et ça aurait probablement bloqué un peu uber, cependant la mesure a été enlevée pour éviter des grèves de taxis qui bloqueraient du coup l'ensemble de la loi. Les echos avaient fait un bon dossier détaillé sur Macron et donc ce sujet il y a quelques mois. Pour Macron au départ je m'interrogeais, sa vision des chose m'attirait, mais ne connaissais pas la personne. Pour ma part mes nombreuses recherches sur ce sujet me satisfont largement: une combinaison d'intelligence, d'empathie, de désir de plaire (pas uniquement à court terme), capable d'accepter toute bonne idée, peu importe d'où elle vient, passionné et qui semble intègre (bien entendu on ne sait jamais, mais sa jeunesse joue en sa faveur, il n'a pas eu le temps d'avoir besoin de corruption) et une volonté forte de changer les choses. Ce sont des qualités qui me conviennent pour un président, et que ses prédécesseurs étaient loin d'avoir toutes (les 3 dernières élections avaient au deuxième tour des candidats qui ne me convenaient pas - mis à part Chirac, mais qui manquait de volonté de faire). Et d'un autre coté, on a des extremes qui abusent des manipulations (pas directement, mais via des mécanismes sur les réseaux sociaux très bien rodés, on parle du FN, mais de l'autre coté c'est pire). On peut mentionner également les Républicains en profitent en relayant de temps en temps les (souvent fausses) informations pour faire oublier leurs propres difficultés. Hollande "aurait du" pouvoir passer toutes ses lois, mais il avait des gens qui s'opposaient au sein même de son parti, donc forcément c'est plus compliqué (alors que le camp opposé on le sait est plus uni). La sortie de cette bipolarisation serait une très bonne chose.

  • disqus_8czNcZs5jh - 23/04/2017 - 10:42

    Non, qu'a-t-il dit? :)

Jeudi 20 Avril 20h00
Magazine Durée : 3h40min Tous publics / 16:9 / mono

Nous suivre

Publicité