France2.fr

Les Femmes de la libération

Émission du 08/03/2016

L'armée américaine ébranlée

Infrarouge propose des documentaires qui s'intéressent à l'évolution et aux mutations de notre société et cherche à donner des clés de compréhension sur ce qui pose encore problème dans la vie des français. Des thématiques adjacentes sont également abordées.

Les vidéos

Sommaire

  • 1

    Les Femmes de la libération

    Les Françaises parlent aux Français

    Comment les Françaises ont-elles vécu la Libération ? À travers leurs témoignages, Xavier Villetard revient sur leur quotidien au lendemain du débarquement des alliés. Un documentaire à découvrir dans le cadre de la semaine "En avant toutes".

     

    La Libération a fait couler beaucoup d’encre mais, parmi ces récits, combien furent féminins ? Rarement la parole a été donnée à celles qui, non contentes d’avoir vécu l’injustice et les privations de l’Occupation, ont subi les assauts de la Libération. Comme il l’avait fait pour Les Filles des ruines, où des Allemandes racontaient la prise de Berlin au printemps 45, Xavier Villetard a choisi d’évoquer l’après-débarquement d’un point de vue féminin. À l’aide d’archives, de lettres, d’extraits de journaux intimes, il revient sur les débordements dont elles furent les témoins, l’image de femmes sensuelles et faciles dont elles avaient été à tort affublées, les exactions commises par certains GI, la ségrégation à l’égard des soldats noirs, l’espoir de voir rentrer les prisonniers de guerre et, bien évidemment, l’humiliation subie par celles qui avaient frayé avec l’ennemi. Comme le résument les historiens Fabrice Virgili et Françoise Thébaud : « Autant la sexualité des hommes ne regarde que les hommes, et on ne va pas inquiéter les prisonniers qui ont des histoires avec des femmes allemandes. Par contre, celle des femmes concerne les hommes (…) Depuis très longtemps, les sociétés considèrent que les femmes doivent être protégées mais aussi contrôlées par les hommes, par les États ou les nations. Le corps des femmes appartient à la nation pour faire des enfants et doit rester fidèle pendant la guerre. » Difficile de ne pas s’émouvoir en écoutant le récit de ces femmes prisonnières d’un pays tout juste libéré. Il n’y a jamais eu de guerre propre. Tout conflit fait des victimes parmi les civils, s’abreuvant du sang des hommes et des vieillards, asservissant femmes et enfants, quand ces derniers ne sont pas abandonnés à leur triste sort. Comment ne pas s’offusquer et vouloir se révolter face à de tels comportements, qu’ils soient vieux de 72 ans ou datés de quelques semaines ?

    Clotilde Ruel
     

    Écrit et réalisé par Xavier Villetard
    Produit par Maha Productions
    Avec la participation de France Télévisions
    Avec l’aide à la production de la Région Basse-Normandie
    En partenariat avec le CNC
    En collaboration avec la Maison de l'Image Basse-Normandie
    Avec le soutien de La Procirep ANGOA

Publicité