France2.fr

L’abbaye de Jumièges – Région Haute-Normandie – Département de la Seine-Maritime

Monuments 2015

L’abbaye de Jumièges – Région Haute-Normandie – Département de la Seine-Maritime

vignette.jpg

L’abbaye de Jumièges – Région Haute-Normandie – Département de la Seine-Maritime

Située dans les boucles de la Seine, non loin de Saint-Wandrille, les ruines de l’abbaye bénédictine de Jumièges, fondée à l’époque mérovingienne, comptent parmi les plus belles de France.

 

L’abbaye de Jumièges a été créée par saint Philibert en 654. Dévastée par les Vikings en 841, l’abbaye se relève au Xe siècle sous le règne du duc Guillaume Longue Épée. La petite église Saint-Pierre a conservé des maçonneries carolingiennes remontant à cette époque troublée.  Mais le bâtiment le plus remarquable de l’abbaye  vit le jour au siècle suivant. Il s’agit de l’église Sainte-Marie qui compte parmi les premières églises romanes de Normandie. Consacrée en 1067 en présence de Guillaume le Conquérant, l’édifice possède des dimensions impressionnantes. Ses murs particulièrement élevés sont composés de trois niveaux : grandes arcades, fausses tribunes et fenêtres hautes. La nef principale  jadis couverte d’un comble en bois, est rythmée par une alternance de piles fortes et de piles faibles qui annoncent les premières expériences gothiques. La façade de l’église est aujourd’hui encore la partie la plus impressionnante de l’édifice. Son porche flanqué de deux hautes tours, dérive tout droit des massifs occidentaux des grandes abbatiales carolingiennes. Malheureusement, l’abbaye de Jumièges, vendue comme bien national après la Révolution, a servi de carrière de pierre de 1796 à 1824.  On peut tout de même se consoler en observant le beau logis abbatial où résidaient les supérieurs du monastère au XVIIe, ou en admirant les admirables ruines blanches de la grande abbatiale dans son bel écrin de verdure.

Le saviez-vous ?  Agnès Sorel, favorite du roi Charles VII, est morte au Mesnil-sous-Jumièges le 9 février 1450 à l’âge de 28 ans. Si son corps a été déposé dans la collégiale de Loches, son cœur et ses entrailles ont, en revanche, été déposés dans un monument élevé dans l’église Notre-Dame de Jumièges.  

+ d’infos : http://www.abbayedejumieges.fr/

Photos : ©Département de Seine-Maritime - Avuedoiseau – Michel Dehaye

Publicité