France2.fr

Le secteur de la 3D recrute

Emission du
Sophie Pignal
Emploi

Le secteur de la 3D recrute

Présenté par Sophie Pignal

Le secteur de la 3D recrute

Selon 3D natives, Les secteurs d’activités qui recrutent le plus sont ceux liés à l’industrie, l'aéronautique en tête, qui prépare l’arrivée sur ses lignes de production des machines de fabrication additive métallique permettant d’effectuer des gains de masses significatifs sur les pièces fabriquées.

On retrouve en deuxième place le secteur biomédical qui est également intéressé par l’impression 3D pour le développement de prothèses.

De son côté, le secteur de l’automobile ne voit pas encore dans l’impression 3D un procédé adapté à ses très fortes cadences de production, le 2% correspondant à des offres liées au prototypage de pièces (tests de nouveaux tableaux de bords, mise au point de concept cars, etc…) ou au développement de pièces sur mesure pour le sport mécanique. Juste derrière l’industrie manufacturière viennent se placer les offres des fabricants et distributeurs de machines ainsi que les entreprises de services de fabrication de pièces en ligne tels que Sculpteo.

Les start-ups et fablabs sont très peu présents sur ce graphique car les entrepreneurs et le milieu associatif recrute peu, et lorsque cela arrive, le recrutement se fait principalement via leurs réseaux respectifs plutôt qu’en postant des offres sur internet.

 

LES MÉTIERS RECHERCHÉS

Les techniciens, ingénieurs et/ou docteurs capables de concevoir des pièces adaptées à la fabrication additive, sachant faire fonctionner les machines, les maintenir ou même développer les procédés (R&D) sont particulièrement recherchés.

Une partie non négligeable des offres en maintenance/support concernent le SAV des imprimantes grand public et la formation à leur utilisation.

Il est intéressant de noter la bonne place des designers dans les profils recherchés.

Cela est dû en partie au développement de problématiques telles que les nouveaux usages liés à l’impression 3D (Fabrication sur demande, personnalisation de masse…) mais également au besoin de développer de nouveaux outils et méthodes de conceptions adaptées à ce procédé.

 

Côté Emploi, selon le GIF, Groupement de l’Interim Français-O.P.E., cette révolution va générer des postes très variés et nombreux :

BIM Managers (chefs d’orchestre de la gestion de projet en 3D).

Projeteurs, dessinateurs, Ingénieurs : postes ouverts sur :

 

*Revit Mep pour les lots électricité, cvc plomberie

*Revit structure pour le béton armé

*Revit Archi pour l’architecture…

 

Sur environ 25 000 projeteurs en France, 8000 à 10 000 vont devoir passer très rapidement à la 3D.

Les autres devront s’y mettre d’ici moins de 5 ans.

Vous recherchez un emploi dans ce secteur, n’hésitez pas à proposer votre candidature sur ce site internet : www.ope-tt.com

Sujet réalisé par Tristan Michel

Publicité